Accueil > Chroniques

Mots volés
Mots volés

Vous lisiez, eh bien chantez maintenant ! En effet, les mots en rouge devraient vous rappeler une chanson que vous pouvez fredonner au passage ! Le jeune homme était parti de chez lui assez tard dans la matinée. Il avait cette idée en tête depuis (...)

Voilà pourquoi je t’aime belle France
Voilà pourquoi je t’aime belle France

Des montagnes d’Auvergne au Mont St Michel, des vignobles d’Alsace aux vagues de Biarritz, partout tu es si belle. Tes soleils si différents, chauds jusqu’à brûlants parfois, voilés quand il le faut, juste pour nous contenter, pour nous séduire et nous (...)

Une vie de papillon
Une vie de papillon

Je vous rassure, ça va être court ! Il était plutôt simple, blanc avec seulement quatre petits points noirs, avec un marli presque gris sur le sommet des ailes, il était beaucoup plus qu’une chenille habillée ! Mais surtout habité d’une vivacité et (...)

De la cave au grenier
De la cave au grenier

Parfois, il n’est pas nécessaire d’aller très loin pour voyager, quelques marches, deux ou trois étages et le tour est joué. Ce que l’on découvre, ce que l’on voit avec un peu d’observation, ajoutons tout de même un peu d’attention, d’imagination et (...)

L’art d’observer
L’art d’observer

Observer c’est mieux que regarder, c’est mieux que voir, c’est prendre le temps. Mais le temps sur quoi me direz-vous ? Sur un regard normal, plus ou moins indifférent c’est prendre du temps sur le temps qui s’écoule avec tout ce que cela comporte. (...)

Je sème à tout vent
Je sème à tout vent

Texte d’Alexandre Vialatte extrait de ses Chroniques de la Montagne ; chronique 578 du 5 mai 1964, "Célébration du pissenlit". On se rappelle Les Mémoires d’Elseneur, cet étonnant roman de Franz Hellens, baroque, énorme, monumental, qui semble (...)

|