Accueil > Chroniques

De Thiers au Chignore
De Thiers au Chignore

C’est une belle escalade en perspective que tenter la grimpette sur le volcan ! Ce qui est rassurant, c’est qu’il est très calme, pas de gaz, pas de fumerolles ni soufre, rien à voir avec le Stromboli, l’Etna, le Krakatoa de la ceinture de feu, le (...)

Thiers ma cité
Thiers ma cité

Ma cité, tu n’es peut-être pas la plus célèbre des villes, tu n’as peut-être marqué l’histoire par de grands faits, mais tu es ma ville, tu me parles en amie, tu es ma terre et mon ciel, tu es ma plaine et ma montagne, ta vallée de pierraille par son (...)

La caisse priori-Thiers
La caisse priori-Thiers

Mais que vais-je mettre au juste dans cette caisse ou plutôt que vais-je y mettre en priorité ? Une « grosse » de couteaux ? Non, vous connaissez tous ce sujet et pour la plupart mieux que moi, une histoire des monuments ? C’est déjà dit, la (...)

La chronique de l’ours au mois d’août...
La chronique de l’ours au mois d’août...

Ah ! l’herbe grasse et douce que l’ours sent à la paume de ses pattes ! Elle est verte comme l’était une vallée du pays de Galles qui inspira un roman étonnant du peu connu Richard Llewellyn. Ceci dit, l’ours – et seulement celui du Livradois-Forez- (...)

De l’importance du bouquet
De l’importance du bouquet

Dites le avec des fleurs ! Que n’avons-nous pas entendu cette expression si répandue ! Elle est juste, vraie et sûre. Quand je me promène en juin dans mon jardin, mon envie est grande de faire des bouquets pour les ramener dans la maison, la (...)

Miettes d’histoires en Thiers
Miettes d’histoires en Thiers

À vivre longtemps au même endroit, je veux dire dans la même région et pour peu que l’on soit un peu à l’écoute des gens, on finit par accumuler un tas de récits et d’histoires locales plus ou moins intéressantes et souvent anecdotiques voire drôles. En (...)