Accueil > Sortir > Balades

Forêt de la Comté

Exposition "ÊTRE VIVANT", la biodiversité du Livradois Forez, du 3 juillet au 28 août 2024
De 13 h 30 à 17 h 30, lundi, mercredi, samedi et dimanche.
Gratuit. Entrée libre.
« Être vivant, êtres-vivants, sous toutes ses formes, toutes ses couleurs, à travers chaque regard, chaque mouvement, le Parc naturel régional Livradois-Forez dévoile mille facettes de sa biodiversité et confirme l’envie de préserver son territoire ».
Chaque panneau est conçu pour susciter une émotion positive par son esthétique et le message qui lui est associé.
L’objectif : éveiller notre attention et nous inviter à réfléchir et à agir en faveur de l’insoupçonnable richesse de notre biodiversité.
Conception : Syndicat Mixte du Parc naturel régional du Livradois-Forez.
Images : Mathieu Ausanneau, photographe naturaliste.

Une soirée d’amour chez les chevreuils, samedi 27 juillet 2024, de 20 h à 22 h
Gratuit, sur réservation.
Soirée dédiée à la découverte de ce cervidé : sa biologie, son habitat, les indices de présence et son comportement amoureux !
Nous partirons au crépuscule à l’affût de cet animal pour une séance d’écoute et d’observation.
En cette période de rut, ils regorgent de rituels amoureux et donnent de la voix.
Âge minimum : 6 ans
Distance : 1 km (100 mètres de dénivelé)
Animation : Fédération départementale des chasseurs du Puy-de-Dôme

Les mousses de la Comté à la loupe, dimanche 8 septembre, de 14 h à 18 h

Gratuit, sur réservation
Initiation à la bryologie, pour une découverte de ce monde végétal fascinant des bords de ruisseaux.
Un voyage au cœur de la vie des mousses, encadré par la Société Mycologique, Botanique et Lichénologique d’Auvergne.
Au programme :
Initiation à la connaissance des mousses à travers une conférence : notions de base, mode de vie et mode de reproduction, les grands groupes de mousses, les critères de détermination.
Sortie sur le terrain, récolte et étude des espèces les plus communes.
Observation à la loupe binoculaire et au microscope des échantillons prélevés.
Distance : 500 mètres sur un terrain plat

Mystères et croyances sur les animaux de la forêt, samedi 26 octobre 2024, de 14 h 30 à 16 h 30
Gratuit. Sur réservation.
Découverte de comportements extraordinaires et méconnus des animaux de la forêt.
Il s’agira de répondre aux interrogations que l’on se pose souvent, de mieux connaître les modes de vie de ces animaux grâce à leurs indices de présence, et de réfuter les idées et les croyances que l’on a au sujet de certaines espèces.
Les balades, quiz et jeux de piste vous dévoileront la vie insoupçonnée d’animaux pourtant proches de nous. Une belle occasion aussi de mieux connaître les animaux victimes d’une mauvaise réputation.
Âge minimum : 6 ans
Distance : 1 km, peu de dénivelé
Animation : Fédération Départementale des Chasseurs du Puy-de-Dôme.

L’arbre et l’hiver, samedi 7 décembre 2024, de 14 h à 17 h
Gratuit. Sur réservation.
La vie de la forêt en hiver, reconnaissance des espèces et initiation à la vie ralentie.
L’hiver, la forêt offre un tout autre spectacle. Apprenez à reconnaître les espèces grâce aux éléments visibles (écorces, bourgeons, fruits au sol, ...) et initiez-vous à la dormance ou comment les arbres se mettent au repos et préparent la reprise de leur croissance au printemps.
La sortie se fera en 2 temps : une balade en forêt puis un temps d’observation en laboratoire pour explorer l’intérieur des bourgeons.
Âge minimum : 7 ans
Distance : 2 km (peu de dénivelé)
Animation : Association de Défense et de Valorisation de l’Environnement et du Patrimoine.

La forêt de la Comté

Située à proximité de Vic-le-Comte, la forêt de la Comté est délimitée à l’ouest par la vallée de l’Allier et à l’est par les plateaux granitiques du Livradois.

La forêt de la Comté abrite une flore très riche : à titre d’exemple, le géranium noueux, espèce montagnarde qui atteint dans cette forêt sa limite nord sur le territoire national. Et quatre espèces protégées : le lys martagon, l’oeillet superbe, l’anémone pulsatille et la céphalanthère rouge.

La richesse floristique de la forêt se double d’une richesse faunistique remarquable aussi bien pour la grande faune sauvage (chevreuils, sangliers, renards) que pour les petits mammifères (chauves-souris : murin de Daubenton), les oiseaux (bondrée apivore, milan royal, pic mar), les insectes ou encore les amphibiens avec des espèces emblématiques comme la salamandre tachetée ou le sonneur à ventre jaune, espèces considérées comme rares et menacées en France.