Fête de la clémentine


Dimanche 1er septembre 2019, de 9 h à 17 h, à Chambon-sur-Dolore, marché de pays, démonstrations, exposition… tout cela en musique. Restauration possible sur place ou au restaurant La Clairière.

Nous connaissons tous la clémentine, ce fruit à la couleur vive qui rappelle chaleureusement les côtes méditerranéennes.
Vous vous demandez bien pourquoi Chambon-sur-Dolore célèbre ce fruit, qui, en apparence, n’a rien à voir avec notre région ?
Figurez-vous qu’il s’agit d’une création d’un enfant du pays en collaboration avec un missionnaire originaire de Puisserguier (Hérault).

Venez découvrir leur histoire et comment ce fruit est né.
Ce sera la première édition auvergnate dédiée à la clémentine ! A cette occasion, nous avons le plaisir d’accueillir une délégation de Puisserguier
venue pour vous faire découvrir sa région.

Pendant toute la journée, la clémentine se savourera dans tous ses états : en photo, avec une exposition dédiée, en délices sucrés à déguster sans modération : gaufres, sorbets,
boissons, etc.
Avis aux « Clément », « Clémence » ou « Clémentine » : une surprise particulière les attendra sur place.

Gratuit.

Renseignements au 04 73 72 10 65

Fête de la clémentine 2019

  • 9h00 départ de la randonnée pédestre devant la mairie,
  • 9h30 messe en l’honneur du père Clément,
  • 10h00 ouverture du marché de terroir et artisanat, des ateliers et des expositions,
  • 10h 45 Discours pour l’inauguration du Chemin de la Clémentine,
    • Monsieur le Maire de Chambon et Hervé,
    • Monsieur le maire de PUISSERGUIER et Corinne,
    • Madame Giron, Monsieur COUPAT,
  • 11h30 concours des maires,
  • 12h15 pot de l’amitié offert par la municipalité de Puisserguier,
  • 13h/14h30 repas à la salle de fêtes ou à la Clairière ;
    • À la salle des fêtes, réservation au 06-50-87-95-65
    • À la Clairière, réservation au 04 73 72 12 38
  • 14h30
    • Présentation du territoire de Puisserguier par l’office de tourisme du canal du midi,
    • Présentation de notre territoire par la maison du tourisme du Livradois Forez,
  • 15h00 Danse folklorique dans la salle des fêtes

Toute la journée

  • Marché de terroir et d’artisanat,
  • Déambulation de la banda Ktipietok
  • Atelier dessin,
  • Atelier numérique,
  • Atelier greffe d’arbre,
  • Exposition sur la clémentine,
  • Exposition sur le fruit confit en Auvergne,
  • Promenade en calèche.

Une surprise sera offerte aux Clément, Clémence, Clémentine sur le stand de l’office du tourisme du Livradois Forez.

La Clémentine, une enfant de nos régions

Nous connaissons tous la clémentine, ce fruit sans pépins, au goût savoureux, et à la couleur vive qui rappelle chaleureusement les côtes méditerranéennes. Le fruit naît en Algérie mais l’histoire de la clémentine prend ses racines dans le Puy-de-Dôme, et plus particulièrement à Malvieille dans la commune de Chambon-sur-Dolore où est né son créateur Le frère Clément : Vital Rodier (1839-1904).
Le père Abram : Louis-Théodore Abram (1812-1892), part pour l’Algérie en automne 1849 pour y fonder l’orphelinat de Misserghin dans la congrégation de Notre-Dame de l’Annonciation en Algérie.
Originaire de Puisserguier en Hérault, il s’est attelé à lutter contre les injustices sociales jusqu’à son décès, et a obtenu à force de ténacité, des terres pour l’orphelinat qui devient par la suite, un grand domaine agricole et un centre de formation pour les orphelins. C’est dans ce cadre que Frère Clément plante, passionné, plusieurs espèces d’arbres et de rosiers et découvre la clémentine, hybridation entre le mandarinier et le bigaradier qui produit l’orange amère.

La découverte de ce nouveau fruit, aujourd’hui très populaire, reste floue.

Dans la première version le frère Auvergnat aurait trouvé par hasard à Misserghin un arbre étonnant, qui après plusieurs greffes donna naissance au clémentinier.
Dans la seconde, plus poétique, l’invention viendrait de l’observation des déplacements des abeilles qui butinent et volent du mandarinier au bigaradier. Il aurait alors cueilli les fruits du mandarinier et fait des semis. Ce sont les orphelins qui après sa mort, baptisent le fruit à son nom.
On retrouve en 1902 dans un article du docteur Louis Trabut, dans la revue Horticole Française n°10 la première description de la clémentine et l’attribution de sa découverte au frère Clément.
Vital Rodier n’est pas parti seul, une dizaine d’Auvergnats ont aussi rejoint la congrégation de Notre-Dame de l’Annonciation, originaires de Chambon-sur-Dolore, Champetières, Fournols, Marsac-en-Livradois, Monestier, Dore-l’Eglise, Saint-Germain-l’Herm, et Ste-Catherine-du-Fraisse.

Afin de rendre la clémentine à ceux qui l’ont vu naître un projet de jumelage entre Puisserguier et Chambon-sur-Dolore est né.
Le 27 mai 2018, a lieu à Puisserguier (34) la première Fête de la clémentine.


Portfolio