Atelier Arts de Šhimona


Démarrage de 20ème saison de l’Atelier, cours de dessins et de peinture à Thiers.

ATELIER GALERIE ArtŠ et Šhimona Souckova proposent des cours de dessins et de peinture .
Les cours ont lieu le mardi, mercredi et jeudi après-midi, mais le calendrier et adaptable selon les disponibilités des élèves.
Même si les cours ont commencé, une inscription est toujours possible, car il s’agit d’un travail individuel ; peu importe donc quand vous débutez !

Techniques de base : crayon, fusain, pastel, encres, aquarelle, lavis gouache, huile …

Débutants et initiés de tout âge
Pour tous renseignements, adressez-vous à

ATELIER - GALERIE ArtŠ
ŠhIMONA SOUCKOVA

15, rue TERRASSE à THIERS ( sur les remparts )
téléphone : 04 73 8O 60 99
portable : 06 10 17 94 03

Née à Prague (République tchèque), Šhimona Soucková suit des études d‘arts plastiques et d’architecture et obtient un Bac d’Histoire de l’art (et de sociologie et pédagogie) en 1970. Cinq ans plus tard, elle achève son parcours d’étudiante diplômée de l’Ecole supérieur des arts musicaux, spécialisation théâtre (D.A.M.U.). Elle travaille pour différents théâtres tchèques, puis pour la télévision. Elle quitte la structure cullturelle officielle du régime totalitaire et se retrouve dans le milieu de la dite „culture parallèle“.

En 1983 elle émigre d’abord vers l’Espagne, passe par le Canada, puis s’installe en France, à Amiens, où elle assure la direction d’ateliers d’Arts plastiques. Elle travaille également pour différentes compagnies de théâtre et devient membre de la troupe amiénoise „Charnière“. En parallèle, elle expose ses oeuvres en France, en Italie, en Belgique et en République tchèque. En 2000, elle découvre l’Auvergne et s’installe à Thiers.

„Maîtrisant parfaitement les techniques d’expression des arts plastiques, imprégnée des mythes bibliques et gréco-romains, des contes et des chansons de son pays natal, Šhimona Soucková organise son imaginaire dans des œuvres mouvantes, flottantes au sein d’un monde où ses rêves s’équilibrent en poésie et esthétisme.

Autrefois, pour conserver les histoires, elle désirait devenir écrivain mais elle ne trouvait jamais le mot juste pour les images qu’elle a gardé et nourri. Elle a abandonné la plume au profit du pinceau et s’est rendue compte que l’outil ne changeait rien en matière de justesse.“
Cahiers de création plastique du Puy de Dôme, éd. 2010.


Voir en ligne : Shimona Souckova


Portfolio

  • Fabienne Buisson
  • Claudine Sanlaville
  • Roland Boniment
  • Shimona
  • Nicole Ferry
  • Shimona
  • Yvette Benhamou