Ana’Chronique


Ana’chronique, centre de ressources sur l’alimentation, la nutrition et l’écologie pratique. Un espace pour se ressourcer et s’informer, une table pour déguster et échanger, une cuisine-atelier pour découvrir et expérimenter. Et c’est dans le Livradois-Forez ! Découvrez les ateliers de l’été.

LES ATELIERS-REPAS DE L’ÉTÉ 2018

En juillet et août, ana’chronique vous convie à célébrer l’été autour d’un produit ou d’une culture avec à chaque fois la possibilité de participer en soirée (le mardi, à 18H30) ou en matinée (le samedi à 10h).
Le principe est simple : une introduction au thème, suivie de la préparation du repas que nous dégustons ensemble. Le tout se veut simple, convivial et festif ! Et vous repartez avec un dossier de synthèse assorti de recettes faciles pour faire de chaque jour une fête.
Attention, réservation indispensable par téléphone ou courriel.

• Abricot, tout le charme de l’été
Symbole de l’été, ce fruit charnu venu de Chine réveille nos humeurs et nos appétits de sa couleur, sa douceur, sa sensualité… Si le croquer nature nous fait fondre de plaisir dès lors qu’il est à maturité, le cuisiner permet de réveiller les recettes salées et d’ensoleiller les desserts. Il fait merveille dans les salades, donne avec aisance la réplique aux poissons gras et aux fromages, se fond avec délicatesse dans les tajines… Frais, sa saison est courte, sachons en profiter !
samedi 21 juillet

• À la mode crétoise, un certain art de vivre
Rendu populaire dès les années 60 en tant que régime sensé prévenir les maladies cardiovasculaires, il est souvent confondu avec la diète méditerranéenne, inscrite depuis 2010 au Patrimoine immatériel de l’Humanité par l’Unesco. Il est vrai qu’il existe une véritable culture alimentaire méditerranéenne, mais la spécificité de la Crète tient aussi au fait qu’il s’agit d’une île et qui dit île dit insularité et isolement plus grand. De fait, à l’instar de nombreux régimes qualifiés de longue vie (Okinawa…), le régime crétois renvoie surtout à un art de vivre, au sens plein du terme grec diététique.
mardi 24 juillet
samedi 28 juillet

• Courgette, le fruit plein de ressources
La courgette appartient à la famille des cucurbitacées, qui va de la courge au concombre. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une petite courge, dont la particularité est d’être cueillie l’été, avant maturité.
Associée initialement à la cuisine méditerranéenne et à la traditionnelle ratatouille, la courgette a su conquérir les tables grâce à sa polyvalence culinaire et à son faible coût. Et tout jardinier le sait, la courgette produit abondamment à tel point que nous ne savons plus quoi en faire ! Voici donc de quoi varier les plaisirs !
mardi 7 août
samedi 11 août

• Bienvenue au Maroc
Riche en arômes, parfums et couleurs, la cuisine du Maroc est un symbole de générosité. Fruit de l’histoire, des conquêtes, des occupations et des voyages, elle unit en un symbole d’hospitalité et de partage le faste des palais des mille et une nuits, l’ordinaire paysan et la sobriété des nomades. Incroyablement créative quant aux mélanges aromatiques proposés, elle nous livre également une belle leçon d’audace gustative.
mardi 14 août
samedi 18 août

• Aubergine, subtile et élégante
Curieuse solanacée rapportée d’Asie par les Arabes, l’aubergine s’est glissée avec aisance dans les cuisines du bassin méditerranéen donnant lieu à des recettes aux intitulés hautement chics, comme les divers caviars ou le délice du sultan.
Parvenue que récemment sur les tables françaises, elle nous déroute encore quelque peu car à part la classique ratatouille, nous restons trop souvent dépourvus pour la magnifier. Et si nous osions un tour du monde culinaire pour apprendre à la déguster, comme d’habitude, de l’apéritif au dessert ?
mardi 21 août
samedi 25 août

"Ce que nous mangeons et comment nous mangeons est révélateur de notre façon d’être au monde. Nos comportements peuvent se lire dans l’assiette. Sans le savoir, à chaque repas nous mettons nos valeurs sur la table". 

Voilà en quels termes Élisabeth de La Fontaine présente la philosophie de son projet qu’elle a baptisé Ana’Chronique – et qui ne l’est pas tellement, anachronique.

Pendant 25 ans, elle a travaillé dans la communication, à Lyon.
Sollicitée par le Parc Livradois-Forez pour une prestation (le livret Sur les pas de Gaspard est de sa main), elle découvre le Livradois-Forez. "Nous étions, mon compagnon et moi, parvenus à un stade de réflexion où nous souhaitions vivre de manière plus cohérente. Le Livradois-Forez nous a semblé plein d’énergie, avec des habitants qui ont une croyance forte en leur territoire".

En 2000, ils achètent une ancienne ferme avec 5 hectares de terrain, à Marat.
Élisabeth de La Fontaine a commencé à effectuer des interventions, des repas thématiques, avec Slow Food ou l’Office de tourisme, notamment. Le temps d’aménager une cuisine de bonne dimension et des hébergements et elle proposera des repas "dégustation et dialogue" des ateliers, des stages de 3 ou 5 jours… "Il ne s’agit pas de cours de cuisine. Mon ambition est d’aider chacun à prendre conscience de l’impact de la nourriture sur nous-mêmes et sur notre environnement, physique et social"

Ana’Chronique, Darnapesse – 63480 Marat
04 73 95 38 12 – e.delafontaine@anachronique.fr


Voir en ligne : Ana’Chronique, se nourrir en conscience, entre natures & cultures