La Ferme de la Framboise

Manu Kerderrien, installé avec sa compagne Marie, aux Mortains de Saint-Gervais-sous-Meymont, cultivent et cueillent des plantes pour en faire des produits agréables à consommer : tisanes, liqueurs et apéritifs.

C’est un projet que nous portons en couple, parce que c’est avant tout un projet de vie : vivre de la terre et avec elle, selon les saisons.
Auparavant nous ne faisions pas ce métier, c’est pourquoi Manu s’est formé en 2018 à Montmorrot dans le Jura en suivant des cours théoriques. Pour la pratique chez les producteurs c’est en couple que nous avons appris : dans les Vosges, dans le Jura, et en Haute Loire. Aujourd’hui nous continuons quotidiennement à nous former par nous-même.

Notre métier c’est d’apprendre comment les plantes peuvent nous soigner au quotidien, puis de cultiver ou cueillir ces plantes pour en faire des produits agréables à consommer.

Parfois c’est simplement le parfum que l’on recherche, pour se faire plaisir en dégustant une tisane, un apéritif ou une liqueur.

Parfois c’est plus une propriété qui va nous intéresser pour les maux simples de tous les jours.

L’important pour nous c’est de savoir être à l’écoute de ce que la nature nous donne, et de puiser, un peu, avec reconnaissance.

Nos techniques agricoles s’inspirent de l’agroécologie. Elles sont volontairement très simples : un peu de paille bio du village voisin, un désherbage à la main, des semences d’engrais vert à l’automne, apport de fumier de chèvre bio du champ d’à côté, un peu de compost, des purins que l’on réalise (ortie, prêle, sureau...), de la patience et beaucoup d’attention.

​Nous complétons notre production par des cueillettes sauvages.
La nature nous donne de nombreuses plantes qui parfument ou qui soignent, souvent les deux. Nous repérons des espaces naturels éloignés des sources de pollution, et nous cueillons à la main ou à la faucille en veillant à maintenir la reproduction de la plante sur son lieu de cueillette.

C’est ainsi une trentaine d’espèce que nous cueillons aux alentours d’Isserteaux.​
La cueillette sauvage c’est un vrai moment privilégié avec la nature : tous les sens sont en éveil, et lentement, on récolte ce que la nature nous donne gracieusement.
Merci à elle...

​Nous faisons nos plants au printemps dans notre mini serre de 12m² ; puis tout pousse à l’air libre, à son rythme.
Notre objectif est clair : faire vivre le sol pour que les plantes s’y épanouissent pleinement.

Nous séchons les plantes dans un séchoir que nous avons fabriqué avec des matériaux en bois sans aucun traitement.
Un ventilateur et un déshumidificateur permettent un séchage de qualité pour conserver les parfums et les propriétés des plantes.
​Nous réalisons des macérations de plantes fraiches ou sèches, longues ou courtes, simples ou doubles.

Nous ajoutons du sucre pour révéler le goût des plantes, mais nous essayons de ne pas en mettre trop pour conserver leur goût authentique.

Manu s’occupe de l’activité agricole : organisation, culture, cueillettes, transformations.
Et Marie participe quand elle ne fait pas du théâtre. Sa spécialité : la cueillette
sauvage ! C’est aussi elle qui dessine les personnages des étiquettes, et qui réalise les cartes à base de fleurs séchées.

Vous pouvez retrouver leurs produits :
En magasin
- A Issoire, au magasin Biologiquement votre.
- A Riom, à la Biocoop
- A Thiers, au magasin de producteurs Aux Champs
- A Lempdes, à la Biocoop
- A Vic le Comte, au magasin Biovic
- A Saint Jean des Ollières, association les paniers de la dernière pluie

​Sur les marchés
​- Au marché de Cunlhat le mercredi matin
- Au marché de producteurs d’Ambert le samedi matin

La Ferme de la Framboise
Les mortains
63880 Saint Gervais sous Meymont
lafermedelaframboise@mailoo.org
Tel : 04 63 08 36 68 - 06 86 06 23 66

Manu Kerderrien, installé avec sa compagne Marie, aux Mortains de Saint-Gervais-sous-Meymont, cultivent et cueillent des plantes pour en faire des produits agréables à consommer : tisanes, liqueurs et apéritifs.



Voir en ligne : La Ferme de la Framboise