Complément d’enquête : Préciturn Thiers ex Dapta

France 2 diffusait ’Complément d’enquête le lundi 16 février 2009’ - Le 14 février 2012 c’est TF1 qui montre la fermeture de l’usine.

Le jeudi 3 septembre 2009, Mathieu BURTHEY, actionnaire de l’entreprise PRECITURN Thiers, a fait une déclaration de cessation de paiement de l’entreprise

Une audience a eu lieu le vendredi 4 septembre 2009 à 8h45 au Tribunal de commerce de Clermont fd, qui a ouvert une nouvelle procédure de redressement judiciaire avec période d’observation de 6 mois.

Cette solution, devenait inévitable, en effet, depuis le rachat de l’entreprise à la barre du tribunal, qui faisait suite au dépôt de bilan en novembre 2008 de la Sté DAPTA Technologies, l’entreprise, malgrè un compte d’exploitation positif sur les 6 premiers mois de l’année, n’arrive pas a obtenir l’aide de banques pour ses besoins de financement court terme... 

Résultat du jugement (communiqué des représentants des salariés) :

Redressement judiciaire avec période d’observation de 6 mois, Mathieu BURTHEY conserve le mandat de gestion, il est assisté par Maître BAULAND Adm Judiciaire.
Ce choix, de déposer le bilan est assumé également par la CFDT, car Mathieu BURTHEY et son groupe, font l’objet d’un acharnement avéré.
Depuis le début de la cession a Préciturn de Dapta Tech., à chaque solution travaillée avec les partenaires sociaux et traitées, de nouveaux problèmes surgissent.
Heureusement, ce matin, les salariés 110 présents au tribunal (sur 138), pour soutenir l’actionnaire qui a permis la réussite sur 6 mois du schéma industriel.
Oui l’entreprise est viable, n’en déplaise à certains.
Cette solution de RJ, permet de geler le passif Fisc et URSSAF de 400 000 euros. Mais ce passif n’aurait pas eu lieu, si le gouvernenent avait soutenu le projet en permettant via les services fiscaux la vente de terrains appartenant à l’entreprise, ceci était d’ailleurs prévu dans le jugeent de cession en janvier 2009.
Egalemnt, aucune banque ne voulant nous soutenir, l’Etat aurait pu mettre en place un fond de garantie auprès d’une banque, comme il le fait pour de très nombreux "gros" groupe financiers, qui eux continuent a supprimer des emplois.
Les salariés dans un contexte d’absence de soutien bancaire, réussisse le pari d’avoir une exploitation positive.
Donc oui, nous acceptons ce RJ, qui est une clé pour bloquer les dettes que nos ennemis ont provoqués pour avoir la tête de Mathieu BURTHEY. Qui sont-Ils ?
Quitte a sacrifier 138 salariés et leurs famille.
L’avenir, grace à l’aide de l’administrateur Bauland, nous l’espérons permettra peut-être de lever tous les blocages sur ce dossier et enfin envisager un avenir serein pour Préciturn.

A vos écrans...
France 2,dans complément d’enquête, lundi 16 février 2009 à 22H.
Parmi les reportages, celui-ci de Mathieu BURTHEY et le Groupe PRECITURN avec des images tournées à PRECITURN Thiers (ex dapta) et témoignage de salariés et de syndicaliste.

Dans ces sujets, la Télé peut faire le bien comme le mal, on ne sait jamais lors des entretiens les morceaux qui seront gardés..

La fermeture : la vidéo sur TF1 diffusée le 14 février 2012.


Voir en ligne : Le blog de Mathieu Burthey