Le chemin de Sainte-Agathe
Samedi 13 janvier 2018 14:00-19:00
Mairie de Thiers

Le chemin de Sainte-Agathe


Premier festival de la marche à Thiers le samedi 13 janvier 2018 de 14 h à 19 h.

L’Association "Le chemin de sainte Agathe" a été créée le 24 octobre 2015 à Sainte-Agathe (village éponyme) pour réaliser un itinéraire de randonnée pédestre de 100 km, réalisable en 5 jours ou plus.

L’association présidée par Jean-Marc Pineau " le marcheur du Livradois-Forez " compte, entre autres, parmi ses membres Marie-Claude Latimier hagiographe qui fait un travail permanent de recherche sur le personnage de sainte Agathe, Thierry Trontin, cheville ouvrière de l’association éducateurs-voyageurs (cette association ouvre une structure d’accueil en lisière de Sainte-Agathe), Elisabeth Meignan déléguée départementale de l’association ARBRES remarquables.

LE CHEMIN DE SAINTE AGATHE

L’itinéraire (sous forme de boucle) passe par les bourgs suivants : Thiers, Vollore-Ville, Augerolles, Olmet, Olliergues, Marat, Le Brugeron, la Renaudie, Vollore-Montagne, La Chambonie, et Sainte-Agathe et traversera les communes d’Escoutoux, d’Aubusson, Saint Pierre la Bourlhonne, Celles sur Durolle.
La légende de sainte Agathe imprégnera les pas des marcheurs à l’instar de chemins aux références reconnues (Saint Jacques, Stevenson, …). Ce nouveau chemin conjugue, par le thème qui a été choisi, histoire locale, régionale et plus largement une référence à l’antiquité tardive.
Cette représentation d’une figure féminine parmi l’ensemble des chemins apparaît comme une singularité à signaler.

Premier festival de la marche samedi 13 janvier 2018 de 14h à 19h, mairie de Thiers (salle Tournilhac).

Rencontre avec trois grands marcheurs

  • 14 h 30 : Diaporama (30 mn) Le Puy/Compostelle par Yves Gueydon
  • 16 h : Diaporama (30 mn) Le Népal par Jean-Claude Raimbault
  • 17 h 30 : Diaporama(45 mn) La marche pour les arbres par Guy Guenroc

organisé par l’association Le chemin de sainte Agathe, avec le soutien des communes de Sainte Agathe, La Renaudie, Vollore Montagne, Thiers et le conseil départemental. Entrée libre.

Guy Guenroc a vécu récemment trois expériences fortes : 1890 kms de marche vers Compostelle, un volontariat au sein de l’ONG « Chico Mendes Reforestation Cantel » au Guatemala et un voyage solidaire en Moldavie.
Cette « marche pour les arbres » s’inscrit dans une continuité d’action après ces trois expériences puisqu’elle lie une longue marche à une action de sensibilisation au respect des arbres ici et ailleurs dans le monde et des interventions-échanges au milieu de publics divers.
Elle a été réalisée au printemps 2016 soit 1723 kms en 62 jours sur un itinéraire singulier puisqu’elle l’a conduit d’Arbent dans l’Ain à Sarzeau dans le Morbihan en passant par la Suisse le sud Ardèche, la Lozère, la Creuse et Saint Malo !!!
Sa démarche est large car il veut aborder tous les aspects de notre relation aux arbres. Il veut à la fois apprendre et parler de l’importance qu’ils ont pour nous tous à divers titres car : ils produisent, ils protègent, ils accueillent et ils respirent avec nous.
Le diaporama-film de 45 minutes relate cette expérience et ouvre le débat sur les thèmes de la reforestation, de l’arbre, de la marche militante…
Il présente également une exposition de ses meilleures photos intitulée « Nos amis les arbres »
Voir aussi son blog « marchepourlesarbres.fr »

Jean-Claude RAIMBAULT « Népal : une amitié en marche »
Jean-Claude Raimbault a découvert les paysages et les populations des régions himalayennes en 1980 à l’occasion d’un trekking autour des Annapurnas.
En 1985 il réalise un autre trekking où il rencontre un sirdar (guide) népalais habitant le Solukhumbu, région proche de l’Everest, qui souhaite contribuer au développement de son village. C’est le début d’une longue amitié. Avec plusieurs marcheurs de différentes régions de France, ils créent une association « Au Népal, Un Village, une Amitié en Marche » (ANUVAM), une association qui contribue depuis 22 ans au développement du village de Rapcha dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de la voierie et de la culture. Elle organise aussi des trekkings solidaires autour du village hors des circuits très fréquentés, mais aussi dans la région de l’Everest ou dans d’autres régions du Népal comme le Mustang. En 2015, à la fin d’un trekking dans la région des lacs Gokyo, JC Raimbault et ses amis français et népalais subissent le violent séisme du 25 avril. Le village de Rapcha est sévèrement impacté. Depuis plus de deux ans maintenant l’association ANUVAM est engagée dans la reconstruction de maisons du village avec des techniques parasismiques.
JC Raimbault nous présente un diaporama sur les montagnes et les populations du Népal ainsi que sur les réalisations d’ANUVAM. Passionné de photographie, il expose également dans la salle quelques tirages de ses
meilleures photos.

Compostelle : le Chemin du Monde
70 jours de marche, 1600 kms à pied ; parti le 23 mai 2014 du Puy en Velay, Yves Gueydon est arrivé le 7 août à Compostelle.
Après 45 ans d’une vie rythmée par de nombreux voyages, celui-ci a fait partie de ceux qui l’ont le plus marqué.
Yves a souvent voyagé pour aller à la rencontre des autres peuples : du forum social de Porto Allègre aux échanges avec les communautés paysannes du Pérou, en passant par les territoires retirés du Yémen du Nord.
Le chemin de Compostelle a d’abord été une grande aventure humaine, sans sous-estimer sa dimension spirituelle, ponctuée de belles rencontres de femmes et d’hommes issus de nombreux pays.
Une longue marche qui apprend la simplicité, la patience, le retour à soi, à son intériorité et qui permet parfois de repartir guéri d’une blessure ouverte.


Voir en ligne : Le site Internet de l’Association