Accueil > Sortir > Écouter

Festival d’Ambert

Toute l’équipe du Festival Ambert est ravie de vous dévoiler les premiers noms de cette 34ème édition, du jeudi 21 au samedi 23 juillet 2022 !

Une édition prometteuse sur 3 jours avec Ofenbach • Tryo • Suzane • Fatoumata Diawara • Lilly Wood & The Prick !

Le World Festival Ambert, c’est un festival unique en France, le pari audacieux de mêler musique actuelle et culture traditionnelle. Réunis dans un même lieu, les grands noms de la scène française et internationale (Imany, Boulevard des Airs, Cali, Sinsemilia, …) se mêlent à des formations de danses et musiques traditionnelles venues des 5 continents.

Depuis sa création en 1989, le festival a accueilli 97 pays, soit plus de 7 000 danseurs, musiciens, artistes venus d’Europe, Asie, Afrique, Amérique, Océanie ayant fait le plaisir de près de 250 000 spectateurs de tous âges et tous horizons ! Une ouverture sur le monde et une communion festive dans le respect des cultures et de la nature, fidèle aux valeurs solidaires d’un festival 100% associatif et de l’ensemble de ses partenaires et collectivités locales.

Harry Cover, jeudi 21 juillet, à 18 h
Le Roi de la Reprise est de retour au World Festival Ambert et vous prépare de belles surprises pour cet été ! Retrouver Harry Cover en warmup & after pendant les 3 jours de festival !

Rabbeat, jeudi 21 Juillet, à 18 h
DJ lyonnais aux platines depuis la fin du 2Oème siècle. Chineur de sons au croisement des influences entre goodies et nouvelles pépites, pour des sets résolument Dancefloor. Aussi à l’aise en Mode Chill qu’en Club ou en Festival. Rabbeat est aussi le Fondateur du Pochatt’Crew (Collectif artistique réunissant des Djs et des graffeurs).

Espagne, jeudi 21 Juillet, à 18 h 20
L’Association Culturale « Son d’aquí » a été fondée en août 2014 à La Corogne (A Coruña), en Galice. Elle a pour objectif de valoriser et faire connaître la culture et le folklore galicien. Le groupe de danse traditionnelle est composé de huit couples de danseurs et danseuses. Leur répertoire est riche (jotas, muñeiras, agarrados,…) des différentes provinces de Galice.

Fatoumata Diawara, jeudi 21 Juillet, à 19 h
« Fatou » malienne chantant l’Afrique d’aujourd’hui, avec un style bien à elle, la folk wassoulou moderne, une musique faisant référence au jazz, le folk ou encore la pop. À la base actrice sur grand écran, elle devient chanteuse et noue des collaborations avec de grands noms comme Matthieu Chedid, Paul McCartney ou encore Gorillaz.
En 2019, grâce à son second album Fenfo, Fatoumata Diawara était nominée aux Grammy Awards (catégorie World music) et aux Victoires de la musique (catégorie Album de musique du monde).

France – Batuc’Ados, jeudi 21 Juillet, à 20 h 20
Les Batuc’Ados, c’est un groupe de l’Espace Ados (Accueil de Loisirs Adolescents) de la ville de Colombes. Il s’est constitué en 2004, au départ uniquement groupe de Batucada (fanfare de carnaval brésilien), il s’est petit à petit enrichi et amélioré en reprenant les différents folklores des pays d’où sont originaires les jeunes (antillaise, africaine, orientale, indienne et Amérique du sud).
Les jeune pratiquent bien entendu des ateliers de percussions mais aussi de la danse, du théâtre et de la
musique (piano, basse, guitare, trompette et batterie).

Feu ! Chatterton, Jeudi 21 Juillet, à 21 h
En 2014 Feu ! Chatterton sortait le rock hexagonal de sa torpeur et c’est sur scène que le Feu ! va parfaire sa réputation, électrisant les foules des festivals (Francofolies, Rock en Seine, Solidays…) et les salles de concert aux quatre coins de la France. Après deux disques d’or et trois nominations aux Victoires de la musique 2022, Feu ! Chatterton est de retour avec son nouvel album : « Palais d’argile », grandiose fresque cyberpunk pour les temps confinés, pamphlet adressé à la start-up nation obsédée par le progrès et ode lumineuse à la nature et à la transcendance. Ce troisième opus aux sonorités électroniques résulte d’une hybridation de pop rock indé post-apocalyptique et assurément visionnaire !

Tryo, jeudi 21 Juillet, à 23 h 15
Avec un style propre développé à la fin des années 90, le groupe TRYO a contribué à l’émergence du reggae français. Avec le dernier album « Chants de bataille », c’est un TRYO toujours combatif et dansant, toujours radieux et grave, toujours indigné et heureux. Mais aussi un TRYO renouvelé, remodelé et réinventé. Une performance quand on arrive au huitième opus. “Chants de bataille” est un grand cru, avec des chansons politiques et sociétales, des chansons de bonheur, des chansons à partager à quelques milliers en festival ou pour gonfler le cœur, à fond dans les écouteurs…

Dr Vince, vendredi 22 Juillet, à 18 h
Dr Vince ou Docteur Vince, est un Dj producteur et animateur radio français. Il est le DJ du groupe Stupeflip et de Gérard Baste (Svinkels) entre autre. Il se passionne et découvre la musique dans les années 1980, à travers de nombreux styles et groupes qui l’influenceront (de Chuck Berry à James Brown, de Giorgio Moroder à Kraftwerk ou de Depeche Mode à Front 242). Il commencera son apprentissage à l’école de musique de Cusset en pratiquant le violoncelle pendant 5 ans. En 2005 il rejoint le groupe Stupeflip pour l’album « Stup Religion » (Jive/BMG).

France – Landes, vendredi 22 Juillet, à 18 h 20
Lous Gouyats de l’Adou est un groupe folklorique landais créé en 1965 à Dax. Il propose un répertoire au sol et sur échasses, de danses à la mode du XIXème siècle. Les échasses landaises étaient à l’origine l’outil de travail des berges qui gardaient les moutons dans les Landes marécageuses. En 1857, Napoléon III décrétât la plantation de pins maritimes dans le but d’assécher ces marécages. Les bergers se retrouvèrent alors amputés de leurs échasses mais eurent l’idée lors des veillés et fêtes de campagne, de les utiliser pour danser donnant une autre dimension au patrimoine culturel landais.

Lilly Wood & the Prick, vendredi 22 Juillet, à 19 h
Des tempos qui se jouent des variations, des mélodies entêtantes et une recherche sonore qui n’exclut pas moins une évidente accessibilité pop… Après un silence de six (interminables) années, LILLY WOOD & THE PRICK revient en force avec « Most Anything ». On y retrouve les sources du groupe : un patchwork d’influences alliant sans complexe l’organique et l’électronique. Ce nouvel album, conçu pour les dancefloors, est épatant de contrastes. Il réussit à partir dans toutes les directions en suivant son propre chemin stylistique. On pleure, on danse, on s’insurge,
on s’interroge, on espère !

Pologne, vendredi 22 Juillet, à 20 h 20
L’Ensemble de chant et de danse Beskid est un groupe amateur de passionnés de folklore créé en 1954. Il a pour objectif de sauvegarder les cultures traditionnelles polonaises. L’Ensemble est composé de plusieurs groupes : trois groupes d’enfants, un groupe d’adultes et ungroupe de doyens. Les couples de danseurs beskides ont a à cœur de représenter les danses traditionnelles de la régiondes Beskides, au sud de la Pologne.

47Ter, vendredi 22 Juillet, à 21 h
Ne pas être comme les autres. C’est la voie choisie par 47TER, ce trio dont le nouvel album, « Légende », témoigne d’un éclectisme rafraichissant. Le rap, c’est la nouvelle pop « et si on peut être les acteurs de ce changement c’est merveilleux ». D’abord découvert avec la série YouTube « On Vient Gâcher Tes Classiques », c’est sur scène que 47TER prouve sa valeur mais aussi avec son premier album, disque d’or en 4 mois ! Pierre Paul, Lopes et Blaise sont de retour. C’est désormais au public de rentrer dans leur Légende.

France – Tahiti, vendredi 22 Juillet, à 22 h 35
L’association « Hei Show Tamure » est créé en 2010, à Toulon dans le Sud de la France par Mlle Heilani TAMA originaire de Fa’a. L’association est composée d’une école de danse et d’une troupe de danse.
La danse Tahitienne désignée sous le nom de » ‘Ori Tahiti » incarne, par excellence, l’identité culturelle Tahitienne.

Kungs, vendredi 22 Juillet, à 23 h 15
Jeune DJ prodige français à seulement 19 ans, KUNGS ne passe pas inaperçu, jusqu’à assurer les premières parties de David Guetta. Après le succès mondial de son tube This Girl, l’Aixois ne perd pas de vue son objectif : faire danser jusqu’au bout de la nuit ! 6 ans après son premier album récompensé aux Victoires de la musique, les amateurs de deephouse seront ravis de découvrir les titres de son second opus à Ambert dont son dernier hit Never Going Home

Bobzilla, samedi 23 Juillet, à 18 h
Nourri dès son plus jeune âge au funk, au blues et à la soul 70’s, Bobzilla a développé une véritable passion pour tout ce qui est de forme ronde en vinyl et qui tourne autour d’un axe à plus de 33 tours par minute. Son amour pour le cinéma influence et nourrit également beaucoup ses choix musicaux. Il excelle dans l’art de trouver des morceaux oubliés, des versions improbables ou bien des nouveautés.

Arménie, samedi 23 Juillet, à 18 h 20
NAÏRI est un ensemble de danses arméniennes traditionnel et moderne basé sur la région lyonnaise, qui se compose d’environ 120 danseurs. L’objectif de cet ensemble est de faire connaître et développer la culture arménienne auprès de tous à travers l’une de ses principales composantes, la danse.

Jahneration, samedi 23 Juillet, à 19 h
Jahneration, c’est la rencontre de deux jeunes passionnés déterminés à réaliser leur rêve le plus fou. Dès les premières sonorités, on comprend qu’ils ont grandi dans le reggae des tréfonds de Kingston, et le Hip-hop saupoudré de rock californien. Depuis la viralité d’un “Me Nah Fed Up” avec Naâman jusqu’à la rencontre avec Manu Chao, ce duo de Frenchies a franchi toutes les étapes d’un développement réussi sans jamais se contredire. Ils sont le reflet de leur époque, libres, authentiques, sincères, sans pour ainsi vouloir devenir des étendards.

Ouzbékistan, samedi 23 Juillet, à 20 h 20
L’Ensemble d’Etat de danse « Bakhor » est une compagnie de danse créée en 1957 par le chorégraphe et maître de ballet Mukarrama Turgunboeva. Le répertoire de l’ensemble comprend plus de 200 danses en solo et en groupe. Il combine les réalisations de la danse moderne ouzbèke avec la culture séculaire de la danse traditionnelle du peuple ouzbek.

Suzane, samedi 23 Juillet, à 21 h
Des Victoires de la musique à l’Olympia en passant par les plus gros festivals, Suzane chante son époque avec une énergie fédératrice et émouvante à souhait. Des titres immédiats, des thèmes universels et engagés, un premier album déjà disque d’or, et des prestations scéniques remarquées… Suzane s’est imposée comme l’un des visages de la nouvelle scène française. Elle est de retour sur scène en 2022 avec un tout nouveau show !

Ofenbach Live, samedi 23 Juillet, à 23 h 15
Plus d’un milliard de streams & 350 million de vues sur Youtube, c’est l’histoire incroyable du duo d’éléctro parisien Ofenbach (Dorian & César).
Avec 16 singles platine et 15 singles OR, ces jeunes artistes sont à l’aube de ce qui promet être une carrière longue & couronnée de succès. La scène est leur terrain de jeu et les tournées mondiales comme mode de vie. Ils ont déjà fait plus de 250 shows, sur 3 tournées Européennes, 2 aux USA et une en Asie.

Tarifs Prévente (hors frais de location) - Offre limitée :
Billet 1 jour • 34€
Pass 2 jours • 60€
Pass 3 jours • 76€
Gratuit pour les moins de 11 ans, réservation obligatoire sur présentation d’un justificatif par mail sur billetterie@festival-ambert.fr.


Voir en ligne : Plus d’information sur le programme et réservation en ligne