Cultiver & manger sain pour tous


Samedi 27 octobre 2018, de 16 h 30 à 23 h, salle des Fêtes d’Olliergues. Cette 64e utopiade s’inscrit dans 2 événements, l’un de portée nationale, le Festival AlimenTERRE, l’autre de portée européenne, Good Food Good Farming, mouvement européen de mobilisation citoyenne autour des politiques agricoles et alimentaires...

Au programme
Partie 1
• 16h30 : Projection du documentaire « Le champ des possibles »
• 18h00 : Intervention de Sébastien Gardette/débat
Partie 2
• 19h20 : Projection du documentaire « La face cachée du bio low cost »
• 20h15 : Pause tartinades
• 21h00 : Intervention de Claude Gruffat/invitée surprise / débat

« Le champ des possibles » - Documentaire 1 - Sélection AlimenTERRE 2018
de Marie-France Barrier – Caméra Subjective – 2017 – 68’
Quitter la ville pour retourner à la terre et devenir paysan, un défi que se sont lancés plusieurs citadins français. Partis de zéro, ces néo-paysans doivent tout apprendre dans l’idée de renouer avec la nature.
Qu’ils s’installent collectivement ou non, ils se rejoignent autour de l’idée de rompre avec les pratiques industrialisées. Chacun d’entre eux réinvente le métier de paysan et explore le champ des possibles.

« La face cachée du bio low cost » - Documentaire 2
d’Eric Wastiaux – France 5 – 2016 – 52’
Les grandes enseignes ont créé la bio « low cost ». Ce succès fulgurant cache pourtant certaines dérives.
Entre importations massives et production intensive, le bio des supermarchés est souvent loin des principes fondateurs de l’agriculture biologique, prenant parfois les mêmes chemins que le conventionnel. A force de se vouloir moins cher et accessible, le bio ne risque-t-il pas de perdre son âme ?



Claude Gruffat - Président de Biocoop depuis 2004 - auteur du livre « les dessous de la bio »
Claude Gruffat a très tôt compris l’importance du lien entre agriculture et citoyens. Après une quinzaine d’années consacrées au développement et à l’installation dans l’agriculture, il s’est investi totalement pour promouvoir l’agriculture biologique. Chef d’entreprise engagé, animé par ses valeurs de coopération et d’éthique, il oeuvre à relier les acteurs de la société civile.

Sébastien Gardette - Président de la Chambre d’Agriculture du Puy-de-Dôme
Membre de la Confédération paysanne, Sébastien Gardette est éleveur bovin et porcin à Neuville (63) et propose de l’accueil en gîtes. Il écoule une partie de sa production en vente directe.

participation au choix selon les budgets
5 - 7 ou 10 euros
adhérents 3 - 5 ou 7 euros

Renseignements / Réservations
04 73 95 56 49
Gérard LECOQ
06 38 40 48 44