Semaine sans pesticides

Vers une nouvelle semaine pour les alternatives aux pestidices, la huitième, du 20 au 30 mars 2013.

La Semaine pour les alternatives aux Pesticides est une opération nationale et internationale annuelle ouverte à tous visant à informer sur les impacts des pesticides de synthèse sur l’environnement et la santé et à promouvoir les alternatives.

Pendant les 10 premiers jours du printemps, période de reprise des épandages de pesticides, le public est invité à mieux s’informer sur les enjeux sanitaires et environnementaux des pesticides ainsi que sur les alternatives à travers des centaines de manifestations.

Pour sa 8ème édition, la Semaine pour les alternatives aux pesticides invite tous ceux qui souhaitent promouvoir les alternatives aux pesticides, à participer et à organiser des évènements partout en France entre le 20 et 30 mars 2013 : conférences-débats, ateliers, stands, marches symboliques, projections de films, visites, démonstrations, expos, animations pédagogiques, repas bio, fermes ouvertes, spectacles…

Tout le monde peut organiser des manifestations à son échelle : associations, agriculteurs, collectivités locales, entreprises (magasins, jardineries, restaurants…), établissements scolaires… Les points d’entrée sont multiples : la biodiversité, l’eau, l’alimentation, le jardin et les espaces verts, l’agriculture, la santé…

Née en France en 2006 à l’initiative de l’association Générations Futures et de l’ACAP, collectif de 170 organisations, l’édition 2013 a déjà reçu le soutien de 25 partenaires français et internationaux.

Cet évènement est devenu, au fil des années, le rendez-vous incontournable pour ceux qui souhaitent construire un avenir sans pesticides.

L’opération est relayée dans de plus en plus de pays à travers le monde : en Europe (Belgique, Royaume-Uni, Allemagne, Suisse, Espagne, Slovénie), en Afrique (Bénin, Burkina-Faso, Cameroun, Mali, Ouganda, Sénégal, Togo, Maroc, Congo, Tanzanie), Canada, Tadjikistan, les Iles Maurice, la Géorgie.

Dans le Puy-de-Dôme, ciné-débat "Des abeilles et des hommes", le 14 mars 2013 à 20 h au Cinéma Le Rio à Clermont-Ferrand :
http://www.jour2fete.com/index.php/films/41-des-abeilles-et-des-hommes
Film des abeilles et des hommes avec la voix de Charles Berling
Un film de Markus Imhoof – sortie fév.2013 – Durée 1h28
Synopsis du film :
Entre 50 et 90% des abeilles ont disparu depuis quinze ans. Cette épidémie, d’une violence et d’une ampleur phénoménale, est en train de se propager de ruche en ruche sur toute la planète. Partout, le même scénario : par milliards, les abeilles quittent leurs ruches pour ne plus y revenir. Aucun cadavre à proximité. Aucun prédateur visible.
Arrivée sur Terre 60 millions d’années avant l’homme, l’Apis mellifera (l’abeille à miel) est aussi indispensable à notre économie qu’à notre survie. Aujourd’hui, nous avons tous de quoi être préoccupés : 80% des espèces végétales ont besoin des abeilles pour être fécondées. Sans elles, pas de pollinisation, donc pratiquement plus de fruits, ni légumes.
Il y a soixante ans, Einstein avait déjà insisté sur la relation de dépendance qui lie les butineuses à l’homme : « Si l’abeille disparaissait du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre. »
Avant la projection à partir de 20h : dégustation de différents miels – mini-expo sur les abeilles du monde
Après la projection : débat avec Jérôme Vandame, ingénieur agronome spécialiste de la santé des abeilles – mission d’appui aux apiculteurs au Liban, Laos, Turkménistan… et témoignages d’apiculteurs locaux
Animation du débat : Association A.N.I.S. Etoilé
www.anisetoile.org


Voir en ligne : Le site Internet