Natures vivantes


L’Union Thiernoise des Mutuelles, vous invite à son prochain vernissage Natures Vivantes par Catherine FINAZZI le 6 janvier 2017 à 18H30. N’hésitez pas à retransmettre à vos amis et réseaux. L’exposition aura lieu du 4 janvier au 30 janvier 2017.

Parcours

Je suis née en 1953 à Vichy d’une mère française et d’un père italien.

Sous l’impulsion du sculpteur André Tajana, dont j’ai été l’élève à la fin des années 70, j’ai commencé à simplifier mes dessins pour aller vers l’essentiel d’un sujet, sacrifiant le superflu pour ne laisser parler que trait, ombre et lumière. Je me suis alors orientée vers une peinture d’inspiration cubiste, utilisant peintures acryliques, pastels et fusains.

Immobilisée plusieurs mois par l’épreuve de la maladie, j’ai alors souhaité me consacrer entièrement à la peinture et en faire mon activité professionnelle à part entière.
La rencontre avec André et Simone Veillas en 85 a été déterminante, j’ai été influencée par le style non figuratif d’André, par le travail de la matière quasi minérale qui vit sur ses toiles. Pendant des années, de discussions en bavardages à bâtons rompus, Simone et André m’ont apporté conseils, critiques, encouragements et amitié. Je travaille alors dans des gammes de bleus, de gris , avec des valeurs bien marquées . Après m’être rapprochée de l’abstraction sous forme de tachisme et d’effets de matière, je décide d’utiliser le couteau pour travailler la peinture à l’huile.
J’expose pour la première fois mes toiles au Salon des Arts Bourbonnais à Vichy ce qui me vaut le prix du Conseil Général de l’Allier.

A partir des années 90, j’amène alors peu à peu mes toiles vers une figuration « contemporaine » dans laquelle la matière garde une importance vitale.

Devenue « peintre voyageur », mes sujets sont en grande partie inspirés par l’Afrique noire, l’Asie, l’Afrique du Nord, l’Italie, l’Andalousie, la Sicile …qui sont le point de départ de toiles habitées de personnages, scènes de rue, de marchés, musiciens, danseurs mais aussi de paysages, marines et natures mortes

S’ensuit alors une longue série d’expositions qui me conduisent aux salons de Haute-Loire, Auvergne, Corrèze, Hérault, Indépendants à Paris. Parallèlement mes toiles entrent à la Galerie de l’Université à Lyon et à la Galerie de la Bièvre à Paris. Des galeries d’Uzès, Moulins, Avignon, Antibes, du Luxembourg, de Venise, de Marbella accueillent mes tableaux.
En 2006, j’organise l’exposition « Rites bachiques et Artistes d’aujourd’hui » au Musée de Souvigny. La même année La Poste édite une série d’enveloppes illustrées par mes soins sur le thème des marchés du monde.

A partir de 2010, mon besoin de contact direct avec la matière me conduit à modeler des statues d’argile et de bois.

En peinture je construis des toiles semi figuratives et abstraites .
Ma démarche abstraite est liée à la gestuelle et à la matière.
Inspirée par les grands maîtres de l’Action Painting : Riopelle, De Kooning, Motherwell, Sam Francis, Pollock, j’ai soif de créativité, de renouveau abordés par les techniques mixtes, les couleurs, le dripping, le semi-figuratif ou la demi-abstraction, oscillant du minéral au végétal.

J’expose mes premières toiles semi figuratives sur lesquelles l’élément humain se conjugue avec les volumes géométriques à la Galerie Christian Revzin à St Gilles Croix de Vie en 2011.

Les toiles abstraites sont exposées à la Société des Poètes Français à Paris en 2012. La matière y impose son règne.


Voir en ligne : Le site internet de Catherine Finazzi


Portfolio