Les ondes électromagnétiques, c’est grave ?

Elles font couler beaucoup d’encre depuis quelques années. Alors ? Mise à jour d’un scandale sanitaire ? Crédit accordé à des hurluberlus qui surfent sur la vague du bien-être ? Phénomène de santé à prendre en considération ?

Article publié sur le site de Naturavox  par Nathalie Jouat

Premièrement, détaillons ensemble ce qu’est une onde électromagnétique. J’ai trouvé une définition qui me plait bien sur le site Science Citoyenne http://science-citoyen.u-strasbg.fr/dossiers/ondes/index.html :
« Une onde électromagnétique est la combinaison de deux “perturbations”, l’une est électrique, l’autre est magnétique. Ces deux perturbations, qui oscillent en même temps mais dans deux plans perpendiculaires se déplacent à la vitesse de la lumière. Une onde EM peut donc se concevoir comme une perturbation électrique de la matière qui se propage.
Une onde électromagnétique n’est pas quelque chose de tangible : elle est la plupart du temps imperceptible par tous nos sens. »

Les champs électromagnétiques ne sont pas nouveaux, disons qu’ils ne datent pas de l’invention de la radio !! La Terre est polarisée et entourée de champs magnétiques, ce sont eux d’ailleurs qui guident les cétacés et autres mammifères marins dans leurs migrations. Par ailleurs, les orages et donc les éclairs sont une forme de champ électrique, soudain mais bien réel et qui perturbe notre environnement immédiat (souvenez-vous des cheveux qui se hérissent pendant un orage !).

Au siècle dernier, l’Homme a introduit une nouvelle forme d’ondes électromagnétiques dans son environnement, ce sont celles qui permettent à la radio d’être reçue, nos GSM de capter le réseau, nos bornes wifi d’émettre le signal dans notre appartement … Autant d’ondes qui viennent perturber celles naturelles et ponctuelles et qui viennent surtout troubler la quiétude de notre organisme.

-----
Vous allez me dire que vous, ça ne vous fait rien du tout et que donc vous n’y croyez pas. Je vous comprends tout à fait ! Moi non plus d’ailleurs, ça ne me fait rien. Sauf que depuis que je travaille dans un open space avec des dizaines de PC et de téléphones mobiles depuis 1 an et demi, j’ai mal au crâne tous les soirs, des courbatures et pleins d’autres problèmes de santé. Alors je me pose des questions...
La semaine dernière, j’ai eu l’occasion de m’en poser encore plus car on m’a proposé d’intervenir quelques minutes dans une émission sur la chaine Vivolta. Une charmante journaliste, m’a permis de rencontrer de passionnantes personnes à ce sujet, nous avons ensemble réfléchi à des moyens de se protéger de ces ondes, même si l’on en perçoit pas le besoin à priori. Nous avons rencontré des gens « électrosensibles », qui ressentent très fortement les ondes dans leur environnement. Nous avons discuté avec des personnes qui se battent pour nous protéger d’un danger (supplémentaire) invisible, inodore et imperceptible…

Qu’est-ce c’est l’électrosensibilité ? Si vous regardez la TV (pas comme moi lol) vous avez sûrement entendu parler de cela. C’est une réaction aux ondes des téléphones portables, des antennes émettrices, des bornes wifi … Les personnes qui ont cette maladie ne sont pas toujours pris au sérieux et c’est dommage parce que si l’on y réfléchit, c’est un peu comme une allergie ! Mon compagnon est allergique au boulot heuuuu bouleaux, moi pas, ce n’est pas pour cela que je remets en doute son trouble. Quand on a le rhume des foins on a les yeux qui pleurent, on tousse. Les électrosensibles ont des rougeurs, des brulures parfois, des maux de tête, des problèmes hormonaux ou tout simplement un mal-être . Ce n’est vraiment pas facile à vivre car ces ondes sont omniprésentes !

(...)


Voir en ligne : Lire la suite de l’article sur le site de Naturavox