La fraise indienne : une histoire dans le rouge

Les fraises en hiver dans les supermarchés belges et français ne proviennent pas seulement d’Espagne !! Certains de ces gros fruits rouges que vous êtes sur le point d’écraser dans votre assiette pour ensuite les saupoudrer de sucre (elles ont un goût si aqueux !!), ont voyagé bien plus que les fraises andalouses. Elles ont parcouru quelques 10 000 Km et ce en avion.

Article publié sur le site de Naturavox par Olivier Daniélo

Et de quel autre bout du monde viennent ces fraises exotiques ??
De l’Inde. Inde et fraise, ça rime, ne trouvez-vous pas ??

Bienvenu au paradis de la fraise sur le plateau Panchgani-Mahabaleshwar, dans les montagnes Sahyadri de l’ouest de l’Inde. Ici, le temps doux et ensoleillé qui évoque quelque peu la France en été, est propice à la culture de ce fruit délicat de l’Occident.

Dans cette région de collines pittoresques, loin de la chaleur et de la poussière des plaines, les touristes de Bombay et ailleurs ont le privilège unique de pouvoir déguster les fraises qu’ils cueillent eux-mêmes dans les jardins en terrasse. C’est une expérience du ‘die for’. Il faut savoir que le fruit rouge au goût plutôt insipide si on le compare à la mangue ou la papaye, est très recherché. Pour déguster ce fruit exclusif, les indiens sont près à débourser jusqu’à 250 Roupies le kilo, une somme exorbitante quand on considère qu’une papaye de 3 kg coûte juste 15 Roupies.

A part la dégustation des fraises les plus fraîches du monde, les petits jardin restaurants qui bordent la route de Mahabaleshwar à Panchgani, invitent les touristes à se gaver de milk-shakes et crèmes glacées à la … fraise. A mi-chemin entre les deux petites "stations climatiques", les touristes s’arrêtent, non pour s’enivrer de la beauté de la vallée Krishna avec ses ravins, ses forêts et ses hameaux minuscules, mais pour visiter l’industrie locale de la fraise. Là, les fraises sont transformées en confiture, gelée, squash ... La célèbre confiture de fraises de Mahabaleshwar (elle contient plus de courges, de sucre et de colorants que de fraises) est en effet, un présent très apprécié par la famille et les amis, surtout que la tartine de confiture constitue désormais un déjeuner de plus en plus ordinaire de la classe moyenne indienne.

(...)


Voir en ligne : Lire la suite de l’article sur le site de Naturavox