La Brautigan Library

La Brautigan Library est une bibliothèque constituée exclusivement de manuscrits non publiés, car refusés par les éditeurs. Située pendant des années à Burlington, aux États-Unis, dans le Vermont (elle a depuis déménagé à Vancouver, dans l’état de Washington), elle a été inspirée par une idée de l’écrivain américain Richard Brautigan, qui dans son roman L’avortement avait imaginé une bibliothèque de manuscrits indésirables (« the unwanted, the lyrical and haunted volumes of American writing »), car rejetés par l’industrie de l’édition commerciale ; les auteurs étaient libres de placer leurs manuscrits sur les étagères de la bibliothèque, où ils le souhaitaient, et même si personne ne pouvait les lire, ils semblaient heureux que leurs voix aient été conservés.

A la différence de son double livresque, la Brautigan Library est ouverte aux lecteurs. Quiconque souhaite lui adresser un manuscrit peut le faire, à condition bien sûr qu’il ne soit pas publié. Il sera alors conservé et mis à disposition dans le plus grand des respects, la bibliothèque encourageant ainsi à l’écriture et à son partage. « A Very Public Library », comme affiché sur son enseigne.

Le site Internet de la Brautigan Library


Cyril C.Sarot


Voir en ligne : L’autrement dit, Cyril C.Sarot - Le doux ronron des raisons simples...