L’art du coutelier à Thiers et dans sa région

Parution le 1er décembre 2015.

Le bassin coutelier de Thiers emploie environ 1500 personnes sur une vingtaine de communes de l’arrondissement et une commune de la Loire (Noirétable). Soit un chiffre d’affaires de 160 à 170 millions d’euros et 70% de la coutellerie Française produite. C’est au XVe siècle que les premières traces d’activité coutelière apparaissent à Thiers dans les terriers. On compte alors nombre de papetiers, de tanneurs, de gainiers, de cartiers, de fabricants de fils. Leurs articles sont vendus en Europe et bien au-delà par les marchands bourgeois, véritables entrepreneurs capitalistes de l’époque (XVIe – XVIIIe siècles). Au fil du temps, les coutelleries vont remplacer les papeteries le long de la Durolle. Au milieu du XIXe siècle, on a pu compter jusqu’à 20 000 ouvriers dans tous les rangs couteliers.


Voir en ligne : Acheter le livre