Evasion
Du 2 mars au 2 avril 00:00
Centre de santé Harmonie Mutuelle à Thiers

Evasion


Exposition au Centre de santé Harmonie Mutuelle à Thiers du 2 mars au 2 avril, Brigitte Bethune et Evelyne Oberson

Vernissage le 3 mars à 18 h 30.

Evelyne Oberson (EKO)
Depuis toujours, j’ai un faible pour les domaines artistiques, la danse depuis toute petite, la musique, et les arts graphiques. Toutefois, autant j’ai pu pratiquer les deux premiers enseignements auxquels je suis fidèle encore aujourd’hui, autant la peinture et le dessin m’attiraient sans jamais m’y consacrer ; une peur farouche de ne pas y arriver me paniquait. Il y a une dizaine d’années, une annonce dans la Gazette de cours de dessin par Anthony Mage m’a permis de franchir le pas. Je connaissais Tony, j’avais donc une porte d’entrée dans ce monde pictural qui me fascinait mais m’impressionnait.
J’ai fait mes premières ébauches avec ses conseils, sous son regard avisé. Nous avons exploré pas mal de domaines, la composition, le portrait, le paysage, les natures mortes…, utilisé divers médiums, crayon noir, de couleur, pastel, acrylique… Une exposition au centre Mutualiste de THIERS avec tous les élèves de l’association a été l’aboutissement de ces premières années. Puis, Tony ne pouvant plus assurer le cours, j’étais orpheline. J’ai donc recherché une autre structure pour continuer cet enseignement. J’ai découvert SLO à Orléat, avec Christophe DALECKY comme professeur. Là aussi, nous explorons, nous touchons tous les médiums, en fonction de nos affinités ou envie de découverte. Je ne suis pas très productive, mais je suis assidue, et j’adore les connaissances de Christophe, intarissable dès que l’on parle d’art, de peintres, de technique…
Ce qui en ressort, c’est que j’aime la couleur, j’aime la matière, et mon choix de médium se dirige souvent vers l’acrylique qui me permet de me tromper, de retoucher, d’aller vite. En fonction des sujets abordés, je ne boude pas le pastel et la gouache, et essaie désespérément de maîtriser l’aquarelle, mais il y a encore du travail !
Chaque année en septembre, le festival d’art « Couleur Automne » à Orléat invite des artistes professionnels sur un week-end, et deux lieux sont réservés aux élèves d’SLO dont je fais partie ; j’y expose quelques tableaux.
Pour la troisième année consécutive, j’ai participé à « Thiers, ville haute en couleur », le concours de bannière ; 3ème prix du public la première année, et cette année, ma bannière n’est pas passée inaperçue, pas de prix du public malgré de nombreux messages sur mon autoportrait gourmand, mais la couverture de la revue CentralParc en juillet/août 2016 (j’étais aux anges !).
Je me cherche, je tâtonne, je n’ai pas encore trouvé ma patte, mais je ne désespère pas, je poursuis…
Connaissances, inconnus, amis dans la vie, amis peintres professionnels ou amateurs, soyez indulgents sur mon travail, je n’en suis qu’à mes balbutiements. Mais si vous souhaitez me donner des conseils et me faire progresser, je suis ouverte à toutes vos critiques.

Brigitte Bethune
J’ai commencé à peindre en autodidacte il y a 20 ans et je suis à l’atelier de peinture d’Orléat depuis 15 ans. J’ai débuté par l’aquarelle puis me suis intéressée à l’acrylique puis au pastel que je pratique le plus à l’heure actuelle, je reproduis des photos de paysages, fleurs, fruits, animaux… je peins du figuratif mais parfois je ma lâche à peindre un peu d’abstrait si on me le demande. Pour l’instant je n’ai exposé qu’au festival de peinture d’Orléat avec mes collègues à notre atelier.


Portfolio