Est dit tard...

J’aime les îles

J’aime les îles. Elles me titillent l’imaginaire. Non pas les îles en elles-mêmes, mais l’idée. Elles représentent des espaces de liberté, à partir desquels on peut tout imaginer, tout reconstruire. Elles sont des fragments de terre isolés, souverains. Des espaces au milieu d’autres espaces, libres, sauvages et qui laissent entrevoir la possibilité d’un ailleurs...
Lire la suite...


L’Autrement dit, Cyril Sarot - Penser sous la douche