Certains producteurs de merguez nous prennent pour des saucisses

Avec les beaux jours, on se laisse séduire par le soleil qui brille et les grillades dans notre barbecue. Nous faisons cuire les papillotes de poissons, les chipolatas et les fameuses merguez. Nous ne nous préoccupons pas et dégustons les petites merguez avec insouciance. C’est alors que la DGCCRF (Direction Générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) fait appel à notre bon sens : c’est fait avec quoi une bonne merguez ?

Article publié sur le site de Naturavox par Anna

Enquête de la DGCCRF : la véritable merguez, un produit rare

Selon les codes de la charcuterie, la « merguez », ou « véritable merguez », est composée exclusivement de viande de bœuf et/ou de mouton. Elle est embossée sous boyau naturel de mouton non coloré. Une enquête de la DGCCRF de 2007, récemment publiée, révèle que 53% des 181 échantillons de merguez analysés (soit 96 échantillons) étaient non conformes avec la composition de la « véritable merguez ». Les merguez comportaient souvent trop de viande de porc, « 37 contenaient plus de 6% de porc » précise la DGCCRF.

Du porc dans les merguez, une pratique légale… sous certaines conditions.

(...)


Voir en ligne : Lire la suite de l’article sur le site de Naturavox