Ancien atelier de coutellerie NAVARRON

Coutellerie (rouet), puis usine de papeterie, puis usine de tabletterie (usine de manches de couteaux Navarron), actuellement usine de petite métallurgie Laviale à Thiers.

Ce batîment a fait l’objet d’une enquête thématique régionale (patrimoine industriel, commune de Thiers, enquête partielle) en 2000, menée par Anne Henry, et est inscrit à l’inventaire général de la ville de Thiers depuis 2001

Extrait :

Destinations successives : usine de petite métallurgie
Parties constituantes : atelier de fabrication ; logement ; pièce de séchage ; bief de dérivation
Eléments remarquables : machine de production (étudiée dans la base Palissy) ; pièce de séchage
Epoque de construction : 2e moitié 18e siècle
Auteur(s) : maître d’oeuvre inconnu
Historique : Cette usine est mentionnée comme rouet (usine où l’ on émoud les lames de couteaux) au 18e siècle. En 1757, il appartient à Martin Clément qui le vend à Jacques Jarry. Ce dernier transforme le rouet en papeterie. L’ usine restera propriété de la famille Jarry Fougedoire jusqu’ en 1852, date à laquelle elle est vendue à Pierre et Guillaume Courcon. M. Fougedoire, maître papetier, demeure néanmoins fermier de l’ usine jusqu’ à la fin des années 1870. L’ état de vétusté des installations mentionné dans les archives de cette époque laisse penser que l’ usine de papeterie a alors cessé de fonctionner. Au début du 20e siècle, le bâtiment est racheté par l’ entreprise Navarron, spécialisée dans la fabrication de manches de couteaux en bois. (...)