Aliboron

Frédé et BoronaliBoronali est un peintre, célèbre au début du XXe siècle, bien que n’ayant jamais peint qu’une seule toile... Au salon des Indépendants de 1910 figure la toile Coucher de soleil sur l’Adriatique.

Le catalogue en donne pour auteur « JR. Boronali, peintre né à Gênes ». En raison du caractère abstrait de cette peinture, les critiques s’enthousiasment et l’affaire fait grand bruit, jusqu’au jour où le journal Le Matin reçoit la visite de l’écrivain Roland Dorgelès qui révèle, constat d’huissier à l’appui, que l’auteur se nomme en fait « Lolo », et qu’il est l’âne du patron du Lapin Agile, célèbre cabaret de la butte Montmartre.

Boronali est l’anagramme d’Aliboron, le nom donné à l’âne par Jean de La Fontaine. Dorgelès, avec deux amis peintres, André Warnod et Jules Depaquit, avait attaché un pinceau à la queue de l’animal qui devint ainsi la vedette du Salon. Et la toile s’est vendue 400 francs...

En logo pour cet article, Le père Frédé et son âne Lolo, alias Boronali, devant le Lapin Agile.


Voir en ligne : L’affaire Boronali